vendredi 1 octobre 2010

Octobre rose

Ma tante Carmen, était belle femme, des beaux yeux noirs, cheveux bouclés,de chair et tempérament généreux, elle était de ses adultes qui jouent avec les enfants pendant que les autres discutent , elle pouvait faire sortir un rire de ta gorge peu après une chute de velo, et me câliner quand les autres (petits) se moquaient de moi .. elle est décédé il y à longtemps, quelques jours avant ma première communion... , moi j'avais dans les 9 ans..elle ne dépassait  pas ses 50.. une vie coupé à mi- chemin.

La faute à un cancer de sein généralisé, à l'époque l'information n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui.

Une deuxième tante " du côté maternel cette fois" a eu un peu plus de chance  et après la déclaration de son cancer de sein à l'aube de ses 55 ans et une mastectomie plus tard, elle se remis de cette saloperie de maladie,  elle vit sans cancer mais avec un sein en moins, symbole de feminité.

c'est pour ces raison que quand l'institut Curie m'a envoyé sa lettre informative, j'ai décidé de vous faire partager mes histoires de famille avec le cancer du sein , pour que la prévention soit déjà la mort* de cette maladie qui tue encore un peu trop, ce qu'est encore beaucoup.

Octobre Rose : Le mois de la mobilisation contre le cancer du sein

Depuis plus d'un siècle, l'Institut Curie met toute son énergie dans la lutte contre les cancers du sein. Jour après jour, ce sont plus de 3000 chercheurs, médecins et soignants qui se mobilisent dans un seul et unique objectif : prendre le cancer de vitesse.

En 2009, 52 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués. A l'heure actuelle, nous estimons que 1 femme sur 9 développera un cancer du sein au cours de sa vie. Les cancers du sein causent plus de 11 000 décès chaque année, des chiffres innacceptables que nous tentons de réduire grâce au travail acharné de l'ensemble de nos équipes.

A l'occasion d'Octobre Rose, le temps fort de la lutte contre les cancers du sein, toutes les équipes de l'Institut Curie se mobilisent pour vous informer sur la maladie, de la recherche à la prise en charge.
Le site, en permanence actualisé, vous propose de nouvelles vidéos, actualités presse, et vous présente toutes les avancés de la recherche scientifique

Pour vous et pour vos proches, un nouvel outil d'informations en ligne vous permet de mieux comprendre et appréhender le cancer du sein à chaque étape de la vie. (clique ici)






*Moi je veux que le cancer meurt, pas que les gens meurent d'un cancer! 

7 commentaires:

  1. madamezazaofmars1/10/10 9:16 AM

    C'est important d 'en parler, d' informer, d' en faire prendre conscience, merci

    RépondreSupprimer
  2. Très important d'en parler car cela peut toutes nous toucher.
    Merci pour cette note

    RépondreSupprimer
  3. billet important. Perdre un sein, c'est ma hantise, c'est perdre toute ma féminité, quelle horreur... je me fais contrôler chaque année par mon gynéco

    RépondreSupprimer
  4. mammo hier, tout est normal :D

    RépondreSupprimer
  5. Lucie Poum de rien ;-)

    Madamezaza..c'est bien par fois de se rappeler de trucs comme ça pour y prévenir!

    Angélita! nous sommes toutes concernées!

    Papillote ici aussi, contrôle de gynécologue souvent , vu mes antécédents!

    Heidi! yoopi! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Quelle terrible maladie...elle me fait tellement peur

    RépondreSupprimer